CAM + Mai : la lauréate est dévoilée!

Date

29 novembre 2022

Sujet

Lauréat-e

Type

Nouvelles

La lauréate du programme d’accompagnement jumelé en danse CAM + MAI dévoilée!

Mona El Husseini est la lauréate de cette édition 2022-2023 avec son projet Creatrix.

Ouvert aux chorégraphes professionnel·le·s issu·e·s de la diversité culturelle, cet accompagnement jumelé offert annuellement par le Conseil des arts de Montréal et le MAI (Montréal, arts interculturels) vise à favoriser le développement d’artistes en danse vivant sur le territoire Montréalais, et à les soutenir dans un processus de recherche, de création et de production d’œuvre.

Duo chorégraphique mère-fille, son projet explore la relation et les questions de processus créatif dans le milieu de danse, la science et l’éducation.

Dans Creatrix, Mona El Husseini et sa mère Hala réfléchissent activement à leur passé et explorent les différentes manières de raconter leurs histoires individuelles et collectives. Animées par la nostalgie du pays natal, cette pièce examine leur héritage et les composantes socioculturelles qui nourrissent leur diversité.

Fruit d’un partenariat entre le Conseil des arts de Montréal et le MAI, cet accompagnement jumelé offre à l’artiste choisie un ensemble d’accompagnement et de soutien, notamment une allocation de 10 000 $ ainsi que des heures dans les studios de répétition du CAM. L’artiste sera aussi amenée à réaliser une résidence artistique et technique dans les espaces du MAI, et fera partie de sa programmation officielle en 2023-2024.

À propos de Mona El Husseini

Mona El Husseini, est d’origine Égyptienne-Syrienne basée à Montréal. Elle a complété sa formation en danse au Cairo Contemporary Dance Center en Égypte et a étudié le commerce international et la danse contemporaine à l’Université Concordia. Elle enseigne la barre, le pilates et la danse contemporaine à Montréal. Dans le processus de création, Mona va au-delà de la danse et trace le fil qui tisse les différentes formes d’art qu’elle pratique, notamment les arts martiaux, la peinture et l’écriture. En décortiquant les questions d’identité personnelle et d’héritage, Mona s’intéresse à la manière dont les histoires sont transmises, partagées et racontées par le corps à travers les générations. Elle trouve la danse à l’endroit et d’introspection se rencontrent, le traditionnel et le contemporain dialoguent, et dans la rencontre entre l’intime et le collectif.

Ce projet est financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec, ainsi que par le Conseil des arts du Canada.