27 mai 2013

MARTIN THIBAULT PROCHAIN POÈTE DE LA CITÉ

La résidence de création et de médiation de la Maison du Conseil des arts de Montréal accueille un deuxième poète.

Montréal, le 27 mai 2013 Martin Thibault a été choisi comme prochain poète en résidence pour le programme Poète de la Cité du Conseil des arts de Montréal. Assortie d’une bourse de 25 000 $, la résidence s’étalera de septembre 2013 à juin 2015 et se déroulera en partie à la Maison du Conseil des arts de Montréal, dans l’Édifice Gaston-Miron, où le poète disposera d’un espace de travail.

Durant cette résidence, Martin Thibault pourra par sa parole et celles de ses pairs, entrer en résonance avec le discours social et politique de la ville tout en l’enrichissant. Cette initiative du Conseil des arts de Montréal vise à donner une plus grande place à la poésie, d’hier et d’aujourd’hui, tout en aidant un créateur à poursuivre son propre travail d’écriture. Des poètes occupant des fonctions similaires existent en Angleterre, aux États-Unis, ailleurs au Canada, à Toronto et à Ottawa, mais il revient à Montréal d’être la première ville francophone à installer un poète dans ses murs.

Martin Thibault participera à des animations dans plusieurs bibliothèques ou lieux de diffusion de l’île, à des rencontres et lectures avec des auteurs d’ici et d’ailleurs, ainsi qu’à différents événements publics se déroulant dans la métropole. Par l’intermédiaire de textes inédits, signés de sa main, ainsi qu’en puisant dans des textes déjà publiés par ses pairs, il fera rayonner la poésie à Montréal.

Le projet de Martin Thibault intitulé Des mots pour la Terre, démontre une forte volonté d’écrire en collaboration avec l’ensemble de la communauté. Beaucoup de ses précédentes réalisations témoignaient de cet intérêt en adéquation avec le mandat du programme Poète de la Cité. Très proche de la réalité métissée de la métropole, Des mots pour la Terre veut non seulement mettre en valeur les poètes de toutes origines, mais aussi les impliquer dans le travail d’écriture en « tricotant » les textes de manière à créer des maillages entre différentes paroles et différentes cultures.

Martin Thibault succède dans cette fonction à Claude Beausoleil qui a tenu ce poste avec brio au cours des deux dernières années en multipliant les interventions poétiques dans de nombreux événements publics. Il a été particulièrement impliqué dans la création de l’événement 21 poètes pour le 21e siècle qui célèbre depuis deux ans la journée mondiale de la poésie en donnant la parole à de nombreux poètes de toutes origines. Le succès de la dernière édition témoigne bien de tout le travail accompli lors des deux années de sa résidence. Deux publications à venir bientôt reprendront d’ailleurs la plupart des textes écrits lors de cette résidence, dont le numéro 45 de la revue Lèvres urbaines qui sera lancé le 2 juin prochain.

Biographie de Martin Thibault

Poète, romancier, nouvelliste et auteur dramatique né en 1957 à Pohénégamook, Martin Thibault a publié six recueils de poésie et un récit (Noroît), deux romans et un recueil de poésie (Trois-Pistoles) ainsi qu’un essai avec le philosophe Pierre Bertrand (Liber). Il a écrit trois pièces de théâtre dont Il poussera des ailes aux perchaudes qui a été montée en 1997. Plusieurs poèmes et nouvelles ont paru dans des revues québécoises et françaises. Des lectures de ses textes (poèmes, nouvelles, théâtre) ont été données à la radio de Radio-Canada. Ses deux premiers recueils, Haut-Fond et Dans l’eau de l’autre, ont été finalistes au Prix des Terrasses Saint-Sulpice de la revue Estuaire. Son troisième, Les yeux sur moi, a remporté le prix Jovette-Bernier en 1999. Parmi les activités les plus prisées du Festival International de la Poésie de Trois-Rivières, on retrouve l’atelier J’écris vos poèmes avec vous, une activité mise sur pied par Martin Thibault, où il  accueille avec plaisir des poètes en herbe qui ont le désir de perfectionner leur écriture. En 2010, il a participé au programme Écrivains en résidence qui se déroulait dans les bibliothèques de Parc-Extension, de Saint-Michel et de Le Prévost.

Partenaire dynamique de la création artistique montréalaise, le Conseil des arts de Montréal soutient et reconnaît l'excellence dans la création, la production et la diffusion artistiques professionnelles au moyen d'appui financier, de conseils et d'actions de concertation et de développement. Il encourage l’expérimentation, la découverte et l’audace au cœur du paysage artistique montréalais par ses actions qui stimulent l’innovation tout en encourageant la relève et la diversité. Depuis plus de 50 ans, le Conseil des arts de Montréal contribue par ses actions structurantes au développement de « Montréal, métropole culturelle ».