Programme CultivART – volet stagiaire

Vous souhaitez développer votre carrière en tant qu'artiste, travailleuse ou travailleur culturel autochtone? Ce programme de stages rémunérés dans des organismes artistiques établis vous permettra d’avoir une expérience stimulante dans le milieu professionnel culturel, et cela accompagné-e d'un-e mentor-e.

Programme CultivART – volet stagiaire

Introduction

À qui s’adresse ce programme ?

Aux artistes et travailleuses et travailleurs culturels autochtones qui souhaitent bénéficier d’un stage.

Cette présentation s’adresse aux stagiaires, uniquement si les trios organisation / stagiaire / mentor-e ne sont pas déjà constitués. Si les trios ont été formés avant le dépôt du dossier de candidature (optionnel) les stagiaires et les mentor-e-s devront créer et/ou compléter un profil ORORA et, par la suite, compléter une demande simplifiée en indiquant le nom de l’organisme d’accueil.

Si les trios n’ont pas déjà été formés, les mentor-e-s doivent consulter la présentation Programme de stages CultivART – Volet 3 – Mentor-e et les organismes, la présentation Programme de stages CultivART – Volet 2 – Organisme d’accueil autochtone et allochtone.

Quels sont les objectifs?

Grâce à des stages rémunérés, des organismes artistiques établis peuvent accueillir des artistes, travailleuses et travailleurs culturels émergents des milieux artistiques et culturels autochtones. Les stagiaires doivent désirer travailler dans les milieux artistiques et culturels. Les objectifs sont:

  • offrir à des personnes autochtones un contexte stimulant pour s’initier aux conditions réelles d’un métier lié au travail artistique ou culturel, dans un contexte professionnel
  • offrir un accompagnement personnel et professionnel par un-e mentor-e autochtone ou racisé-e, pour favoriser la réalisation des objectifs professionnels de la ou du stagiaire dans son milieu d’accueil
  • valoriser l’apport de la ou du stagiaire à son milieu d’accueil

Ce programme existe pour:

  • créer une relève de travailleuses et travailleurs culturels autochtones dans le secteur des arts et de la culture et ainsi, contribuer à l’avancement du secteur culturel des arts autochtones.
  • favoriser des échanges porteurs et réciproques ainsi qu’un dialogue transversal sur les réalités autochtones.
  • offrir une perspective autochtone aux milieux artistiques et culturels – allochtones ou non.
  • bâtir un réseau d’entraide professionnel entre les mentor-e-s professionnel-le-s et les travailleuses et travailleurs culturels émergents.

Soutien

Quelle est l’aide accordée?

Un montant de 12 500 $ sera versé à l’organisme d’accueil pour le paiement des honoraires de la ou du stagiaire (taux horaire équivalent à 19,23 $).

L’organisme devra effectuer le paiement à la fréquence fixée dans l’entente avec la ou le  stagiaire et sur présentation d’une facture.

Quelle est la durée du stage?

Le stage est d’une durée d’environ six mois, mais peut s’échelonner sur toute l’année si cela convient mieux aux stagiaires.

Les stagiaires pourront évoluer par exemple:

  • en gestion
  • en commissariat
  • en développement de projets
  • en assistanat artistique
  • en communications
  • en production
  • en développement des marchés, etc.

Un-e mentor-e autochtone ou racisé-e accompagnera l’artiste, la travailleuse ou le travailleur culturel émergent autochtone.

Le stage totalise 650 heures incluant le temps d’accompagnement avec la ou le mentor-e.

La répartition des heures est planifiée conjointement avec la ou le stagiaire et l’organisme d’accueil selon la nature des activités, en continuité ou répartie sur plusieurs mois.

L’accompagnement par la ou le mentor-e se déroule tout au long du stage, durant environ 150 heures, flexibles et définies selon un calendrier établi conjointement avec la ou le stagiaire.

Comment s’effectue le jumelage entre les mentor-e-s, les stagiaires et le milieu de stage?

Pour que l’expérience de CultivART se réalise dans les meilleures conditions, il est souvent préférable de former les trios: organisme d’accueil / stagiaire / mentor-e, avant le dépôt des demandes.

Trios constitués avant le dépôt de la demande (facultatif) :

Les stagiaires et les mentor-e-s devront créer et/ou compléter un profil ORORA et, par la suite, compléter une demande simplifiée en indiquant le nom de l’organisme d’accueil.

Trios non constitués avant le dépôt de la demande :

  • la ou le stagiaire présente sa candidature, indiquant ses objectifs et le milieu dans lequel elle ou il souhaite réaliser son stage
  • l’organisme présente un projet de stage
  • la ou le mentor-e présente sa candidature et son expérience
  • un processus de jumelage se fait d’abord avec le Comité des arts autochtones pour former une cellule stagiaire/organisme/mentor-e
  • ensuite la ou le stagiaire évalue les options proposées et identifie ses choix prioritaires
  • la chargée de projets du Conseil communique avec les personnes concernées et s’assure d’un accord commun.

Admissibilité

Quelles sont les conditions générales d’admissibilité?
  • être un-e artiste ou un-e travailleuse ou travailleur culturel autochtone (Premières Nations, Inuit et Métis du Canada)
  • avoir la citoyenneté ou la résidence permanente canadienne
  • être domicilié-e sur l’Île de Montréal
Quelle est la période de réalisation du projet?

Le stage dure environ six mois, mais peut s’étendre sur une année. 

Combien de stages sont disponibles?

Le programme prévoit la tenue d’environ cinq stages,

Qui ne peut pas déposer (inadmissibilité) ? 

Clientèles inadmissibles

Stagiaire

  • artiste, travailleuse et travailleur culturel ayant déjà collaboré sur plus d’un projet avec l’organisme, avec rémunération
  • artiste qui souhaiterait offrir un stage à titre individuel

Secteur d’activité

  • organisme œuvrant exclusivement en variétés et/ou en humour

Demande

  • demande incomplète
  • demande reçue après la date limite de dépôt

Les demandes inadmissibles ne seront pas évaluées par le comité d’évaluation.

Comment puis-je connaître les définitions de certains termes utilisés?

N’hésitez pas à consulter le glossaire du Conseil

Accessibilité

Est-il possible pour certains groupes de populations précis de recevoir du soutien financier pour présenter une demande (frais d’accès)?

Oui. Les frais d’accès représentent les coûts que doivent défrayer certaines populations, particulièrement les personnes S/sourdes et en situation de handicap, pour bénéficier, au même titre que d’autres, des services et des programmes offerts par une institution pour la création, la production ou la diffusion de leur art. Le remboursement d’une partie de ces coûts par le Conseil des arts de Montréal peut compenser en partie ce désavantage.                              

Le Fonds de soutien aux frais d’accès est une mesure d’aide financière complémentaire aux autres programmes du Conseil. La date limite pour le dépôt d’une demande de soutien aux frais d’accès est la même que celle du programme pour lequel une demande est soumise.

Pour un-e artiste, un collectif ou un organisme qui a obtenu une aide financière du Conseil pour la réalisation d’un projet, il est également possible de déposer une demande de soutien aux frais d’accès jusqu’à un maximum de trois mois après la date d’émission des réponses liées au projet soutenu, sous réserve que ce projet ne soit pas terminé avant la date limite d’émission des réponses du soutien aux frais d’accès.

Le Fonds de soutien se déploie en trois volets : 

  • soutien financier en vue du dépôt d’une demande de subvention
  • soutien financier aux frais d’accès pour un projet soutenu
  • soutien financier pour les organismes diffuseurs pour l’accueil de publics S/sourds et en situation de handicap

Demande

Puis-je déposer plus d’une demande par année?

Non

Puis-je déposer une demande par vidéo et, si oui, quelle est la procédure à suivre?

Oui, il est possible de déposer une demande par vidéo. Si vous choisissez de présenter votre demande sur un support vidéo, vous devez répondre aux questions prévues dans ORORA et limiter la durée de votre enregistrement à un maximum de cinq minutes.

Qui doit déposer la demande?

L’artiste, travailleuse ou travailleur culturel autochtone intéressé-e par un stage.

Puis-je déposer ma demande en anglais?

Oui, il est possible de soumettre votre demande en anglais, mais les questions du formulaire sont en français.

Quels sont les renseignements et documents à fournir dans ma demande?

Renseignements:

Identifier le type de stage que vous souhaitez réaliser ainsi que la ou le mentor-e autochtone recherché-e. Décrire sur format texte, vidéo ou audio:

  • le type d’organisme recherché et pourquoi
  • le type d’activités recherchées et leur contexte de réalisation
  • les objectifs et les résultats attendus

Documents à joindre:

  • votre curriculum vitae
  • bref dossier ou revue de presse (optionnel)
  • annexe personnelle en appui à votre demande, qui regroupe en un seul fichier PDF tous les documents que vous jugez pertinent de joindre à votre demande (optionnel).

Comment déposer sa demande ?

Veuillez vous rendre sur le portail ORORA et suivez les directives pour remplir votre demande d’aide financière.

Évaluation

Comment sont évaluées les demandes?

Processus de prise de décision en quatre étapes:

  • réception et vérification de l’admissibilité de la demande par la chargée de projets – arts autochtones, sous l’autorité de sa direction
  • étude et recommandation des candidatures et des maillages possibles par le Comité des arts autochtones (pairs)
  • proposition d’attribution des montants des subventions par le Comité des arts autochtones et recommandations au conseil d’administration
  • décisions finales en assemblée et attribution des subventions par les membres du conseil d’administration
Quels sont les critères d’évaluation?

Le comité d’évaluation tient compte des objectifs du programme et des critères suivants:

  • la qualité de la demande décrivant le projet de stage souhaité
  • l’intérêt de la ou du candidat-e pour le milieu artistique et culturel à travers ses expériences
Quel est le délai de réponse?

Une période de six à huit semaines est requise pour le traitement de la demande, entre la date limite de dépôt de la demande et la décision prise par le conseil d’administration.

Comment serai-je mis au courant de la décision?

L’artiste, travailleuse ou travailleur culturel et/ou la personne représentant l’organisme seront invité-e-s par courriel à prendre connaissance des résultats sur le portail ORORA. Aucune décision ne sera transmise par téléphone.

Puis-je faire appel de la décision?

Les décisions du Conseil sont finales et sans appel. Le personnel du Conseil se tient cependant à votre disposition pour toute question relative aux décisions prises.

Les clientèles  s’engagent en tout temps à ne pas contacter les membres des comités d’évaluation ou les membres du conseil d’administration du Conseil pour tout ce qui a trait à la gestion, à l’évaluation ou aux décisions reliées à leur demande.

Modalités de paiement

Comment la rémunération des stagiaires sera-t-elle versée?

Le montant de 12 500 $ versé à l‘organisme d’accueil servira au paiement des honoraires de la ou du stagiaire (taux horaire équivalent à 19,23 $).

Le paiement sera effectué à la fréquence fixée par l’entente entre l’organisme et la ou le stagiaire et sur présentation d’une facture.

Les stagiaires recevront à leur nom en fin d’année des feuillets aux fins d’impôt (T4A et Relevé 1) au montant de la subvention obtenue.

Obligations

Engagements

Le fait d’encaisser la subvention constitue pour la ou le stagiaire un engagement à réaliser les activités visées par ladite subvention et à respecter les conditions qui s’y rattachent et qui seront communiquées dès l’acceptation de la demande. 

La ou le stagiaire s’engage à:

  • compléter son stage tel que prévu
  • aviser sans délai la chargée de projets – arts autochtones si la nature du stage est modifiée de façon substantielle ou s’il est interrompu
  • aviser sans délai la chargée de projets – arts autochtones de tout problème ou toute anomalie qui pourrait survenir durant le stage
  • présenter un rapport final d’évaluation du projet au plus tard 3 semaines après la fin du stage

Dans l’éventualité où la ou le stagiaire, pour des motifs sérieux, ne pourrait compléter son stage, elle ou il pourra être remplacé-e par un-e autre participant-e qui devra répondre aux critères d’admissibilité décrits précédemment.

Normes de visibilité et logos

Les artistes, organismes ou collectifs artistiques soutenus par le Conseil des arts de Montréal doivent en mentionner la contribution dans leurs diverses outils de communication.

Besoin de plus de renseignements?
Mylène Guay
Mylène Guay
Chargée de projets - arts autochtones

514 280-0552

mylene.guay@montreal.ca