Glossaire

Pratiques inclusives

A

Accessibilité

Ensemble d’aspects qui peuvent influencer la capacité d’une personne à participer pleinement dans un environnement.

Accessibilité universelle

Fondée sur une approche d’inclusion, l’accessibilité universelle permet à toute personne, quelles que soient ses capacités, l’utilisation identique ou similaire, autonome et simultanée des services offerts à l’ensemble de la population. Il s’agit donc d’un but à atteindre en tant qu’organisme, société.

Art fou, handicapé, neurodivers ou sourd

Cet art englobe les pratiques et processus visant à assurer que les expériences vécues et les identités des personnes handicapées sont communiquées, explorées et représentées.

L’art fou, handicapé ou sourd doit nécessairement être produit par des personnes vivant avec un enjeu de santé mentale, des personnes handicapées qui ont un handicap visible ou invisible ou des personnes S/sourdes. Par contre, un artiste ayant un enjeu de santé mentale, en situation de handicap ou S/sourd ne produit pas nécessairement de l’art fou, handicapé, neurodivers ou sourd.

Les mots fou, handicapé, neurodivers et sourd sont des adjectifs qualifiant le mot art.

Le mot “art fou” est une traduction directe du “Mad art”. Plutôt que de s’attarder à la sensibilisation ou de composer avec la stigmatisation, le Mad Pride tente plutôt de manifester la façon dont les gens voient le monde en matière d’interprétation, de développement des communautés et de la création d’une culture. Le Mad Art c’est l’expression artistique du Mad Pride qui se concentre sur les histoires et sur l’identité. Mad Art est une expression plus aisément utilisée en anglais.

Audiodescription ou description sonore

Description verbale des aspects visuels d’une œuvre dans le but de rendre accessibles des films, des spectacles, des expositions ou toute forme de création artistique aux personnes aveugles ou malvoyantes.

Audisme

L’audisme est la forme de discrimination ou de jugement défavorable envers les Sourds, les personnes sourdes ou malentendantes.

Un système normatif subordonnant les personnes sourdes et malentendantes par un ensemble de pratiques, d’actions, de croyances et d’attitudes qui valorisent les personnes entendantes et leurs façons de vivre (par exemple, entendre, parler), au détriment d’une diversité de mobilités et de langues (des signes).

C

Capacitisme

Le capacitisme est la forme de discrimination ou de jugement défavorable envers les personnes en situation de handicap.

D

Design universel ou conception universelle

Une approche dans la conception d’un bâtiment, d’un programme ou d’un document qui se soucie de l’accessibilité universelle.

Source : Société Logique

E

Études critiques du handicap

Études du rôle des normes et des structures dominantes capacitistes dans la construction et la régulation des corps/esprits considérés comme désirables, normaux et légitimes et ceux taxés d’indésirables, d’anormaux et d’illégitimes.

Études de la folie (mad studies)

Remise en question de ce que signifie être « sain d’esprit » et l’analyse des diverses perceptions de la folie à la lumière des facteurs sociétaux, médicaux, politiques, économiques et culturels.

Exempt d’obstacles

Conçu ou planifié en vue de donner l’accès aux personnes S/sourdes ou en situation de handicap.

F

Fierté handicapée

La Fierté handicapée se veut un événement annuel ouvert à tout le monde, qui vise à promouvoir l’inclusion des personnes en situation de handicap dans toutes les sphères de la société, à leur donner de la visibilité et à faire connaître leurs réalités et leurs revendications afin de changer la façon dont le public perçoit le handicap. Les personnes en situation de handicap affichent fièrement leur présence et leur différence.

Frais d'accès

Représentent les coûts que doivent défrayer certaines populations, particulièrement les personnes S/sourdes et en situation de handicap, pour bénéficier, au même titre que d’autres, des services et des programmes offerts par une institution pour la création, la production ou la diffusion de leur art.

Le remboursement d’une partie de ces coûts par le Conseil des arts de Montréal peut compenser en partie ce désavantage.

I

Inclusion

Principe selon lequel chaque personne est membre à part entière du groupe ou de la société.

Selon Michel Mercier, l’inclusion est un processus dialectique où, d’un côté, la personne en situation de handicap (physique ou social) cherche à s’adapter le plus possible aux normes sociales et, de l’autre, les normes sociales sont adaptées pour que soient acceptées les différences grâce au développement de stratégies par lesquelles chaque population, avec ses particularités, devrait pouvoir trouver sa place.

Source : Michel Mercier – Université de Namur, Université catholique de Lille, Belgique, auteur de L’identité handicapée, 2004.

Intersectionnalité

Créé par Kimberlé Crenshaw, le terme signifie une action conjuguée de plusieurs formes de domination ou de discrimination (racisme, sexisme, homophobie, capacitisme, etc.) sur un individu.

L

Langue des signes

Langue à l’intention des personnes malentendantes ou sourdes qui possède un système de règles spécifiques et s’est développée indépendamment du français ou de toute autre langue orale.

Source : Association des sourds du Canada

Langue des signes québécoise (LSQ)

Langue à l’intention des personnes malentendantes ou sourdes qui possède un système de règles spécifiques et s’est développée indépendamment du français ou de toute autre langue orale. Elle est distincte de la langue des signes américaine (ASL) ou de la langue des signes française, et est utilisée par la communauté sourde du Québec ainsi que dans quelques autres régions du Canada.

Source : Association des sourds du Canada

N

Neurodiversité

La neurodiversité est un concept désignant à la fois la variabilité neurologique de l’espèce humaine, et les mouvements sociaux visant à faire reconnaître et accepter cette différence. Inclus dans cette définition sont notamment le trouble du spectre de l’autisme, le syndrome d’Asperger, la douance, la différence ou la déficience intellectuelle, l’aphasie, le TDAH et la prosopagnosie. La neurodiversité est une forme naturelle de diversité humaine.

P

Pratiques inclusives

Façons de faire axées sur l’accessibilité universelle au sein d’organismes artistiques. Ces pratiques caractérisent des projets visant à créer un environnement accueillant qui permet la participation ou l’accueil d’artistes ou de populations vivant avec un handicap visible ou invisible ou encore de personnes sourdes ou marginalisées.

Elles favorisent l’inclusion de publics donnés et la participation de créateurs et créatrices exclues à cause de d’obstacles systémiques et historiques, et tiennent compte des besoins individuels et de ceux des communautés d’appartenance.

R

Rédaction épicène

La rédaction épicène consiste à employer des appellations au féminin à côté des appellations au masculin, à abandonner progressivement le masculin générique (c’est-à-dire quand le masculin englobe les deux genres) et à rendre plus égale la représentation des femmes et des hommes dans le texte, en jouant sur les structures, les pronoms, le style utilisé, les accords, etc.

La rédaction épicène est également appelée rédaction non sexiste.

Source : Office québécois de la langue française

Représentation décontractée

Représentation créant des conditions d’accueil flexibles et adaptables aux besoins du ou des publics auxquels elle s’adresse, par exemple les personnes ayant un handicap sensoriel ou intellectuel ou encore un trouble neurologique ou d’apprentissage, ou bien les parents accompagnés de jeunes enfants ou de bébés (liste non exhaustive).

Résilience

La résilience est la capacité de reprendre son développement après un traumatisme ou un vécu s’inscrivant dans des conditions adverses.

Source : Boris Cyrulnik, neuropsychiatre : « L’opération Résilience est un affrontement de la nation contre le virus »

S

Sourditude

Inventé en 2003 par le chercheur sourd Paddy Ladd, le concept de sourditude (Deafhood) met « l’accent sur la position existentielle des personnes sourdes plutôt que sur la surdité en tant que pathologie ou condition physique ».

Sous-titrage et surtitrage

Traduction ou explication d’un contenu par des sous-titres ou des surtitres apparaissant sur scène ou à l’écran et permettant aux personnes sourdes et malentendantes ou bien aux personnes ne maîtrisant pas la langue utilisée d’assister à une représentation artistique ou à d’autres activités en comprenant.

T

Temporalité handicapée

Traduction de l’expression anglaise « crip time » (dérivé de la réappropriation de l’insulte « cripple »), la notion de temporalité handicapée remet en question la conception normalisée du temps en insistant sur les exigences que représente le fait de vivre comme personne en situation de handicap. Le « crip time » est un concept émancipatoire par lequel nous expliquons les résultats d’une démarche plus lente, d’un bris de matériel allant des fauteuils roulants aux appareils auditifs, au chauffeur d’autobus qui refuse de s’arrêter pour une personne en situation de handicap ou encore une rencontre capacitiste avec un inconnu déstabilisant cette personne.