Résidence en librairie pour écrivain-e-s

Date limite

20 novembre 2022, 17h

Profil

Discipline

alq

Vous êtes écrivaine, écrivain et vous habitez à Montréal? Vous avez envie de réaliser un projet de médiation culturelle dans une librairie de quartier? Vous pourriez obtenir une bourse pour réaliser une résidence d’écrivain-e pour adultes offerte à la Librairie La Maison des feuilles.

Résidence en librairie pour écrivain-e-s

Introduction

À qui s’adresse cette résidence?

Aux écrivaines et écrivains professionnels (incluant les bédéistes) ayant publié au moins un livre (peu importe le genre, incluant la bande dessinée) chez des éditeurs reconnus et agréés Le Conseil des arts de Montréal (CAM) s’associe à l’Association des libraires du Québec (ALQ) pour offrir une résidence d’écrivain-e pour adulte en librairie, et ce, à compter de l’hiver 2023.

La résidence se déroulera dans la librairie suivante :

Librairie La Maison des feuilles, située dans le quartier Rosemont.

Quels sont les objectifs?

Cette résidence de création est accompagnée d’un projet de médiation culturelle. Le programme a été développé en fonction des objectifs suivants :

  • permettre à un-e écrivain-e de poursuivre le développement d’un projet de création personnel
  • réaliser un projet de médiation culturelle qui soutiendra ce travail de création en s’appuyant sur la rencontre avec le public et la communauté du quartier
  • familiariser le public qui fréquente la librairie hôte avec le processus de création littéraire de l’écrivain-e et avec son univers
  • permettre à un-e écrivain-e d’être au service de la population
  • renforcer le rôle de passeurs culturels que les libraires jouent dans leur communauté

Soutien

Quelle est l’aide accordée?

En plus de recevoir une bourse de 7 000 $ du Conseil des arts, les lauréat-e-s bénéficieront d’une aide à la promotion et d’un soutien logistique de l’Association des libraires du Québec et des librairies hôtes.

Quelle est la durée du soutien?

La résidence s’échelonne sur trois mois, soit de mars à mai 2023.

Quelles sont les particularités des résidences?

L’écrivain-e doit être disponible huit (8) heures par semaine dont certaines doivent se dérouler dans la librairie hôte. Ses activités peuvent varier selon ses champs de compétence et ses intérêts. En outre, un projet de médiation culturelle doit également être élaboré dans la communauté. Il s’agit donc d’une résidence d’artiste où l’écrivain-e peut s’inspirer de cette communauté, tout en s’engageant à lui redonner. L’écrivain-e pourrait également travailler à des projets avec des artistes d’autres disciplines selon ses affinités.

Par ailleurs, l’écrivain-e pourrait, toujours selon ses intérêts, proposer des lectures ou des rencontres englobant toutes les dimensions de son travail artistique au bénéfice de différents publics en comptant sur l’appui et l’expertise du personnel de la librairie et en tirant profit des possibilités offertes par les structures d’animations déjà en place. L’écrivain-e pourrait faire du « coaching », ou parrainage littéraire, et pourrait mettre sa plume directement au service de ses concitoyen-ne-s.

Le thème proposé par la librairie est le suivant :

La Librairie La Maison des feuilles propose « Montréal réenchantée », à l’image de la librairie et des lectures de l’équipe, qui cultive une curiosité pour les ovnis littéraires et possède un penchant marqué pour le réalisme magique. La librairie propose donc d’offrir à un·e écrivain·e l’espace pour rencontrer un lectorat enthousiaste très porté sur l’échange, mais aussi d’être son laboratoire d’expérimentation littéraire, un cabinet de curiosité dans lequel il ou elle pourra explorer sa créativité et son imaginaire, et œuvrer à la frontière de différents genres littéraires. À notre époque désenchantée, où la guerre et la pandémie saturent l’actualité, on a bien besoin de réenchantement. 

Quelle est la contribution des partenaires?  

Cette résidence est un partenariat entre le Conseil des arts de Montréal (CAM) et l’Association des libraires du Québec (ALQ), chargée d’administrer le programme. La subvention offerte à l’écrivain·e sera de 7 000 $ en provenance du CAM. L’ALQ et la librairie hôte contribueront à la promotion de ce projet et fourniront le soutien logistique nécessaire. Un budget de 1 000 $ sera aussi accordé, afin d’offrir des cachets à des invité·e·s, acheter du matériel ou autre.

Admissibilité

Quelles sont les conditions générales d’admissibilité?

Tout-e écrivain-e pour adulte, incluant les bédéistes, qui souhaite soumettre sa candidature doit répondre aux exigences suivantes :

  • être une écrivain-e professionnel-le ayant publié un livre littéraire (peu importe le genre, incluant la bande dessinée) chez des éditeurs reconnus et agréés
  • résider sur l’île de Montréal
  • ne pas avoir obtenu de résidences littéraires de ce programme au cours des trois (3)
    années précédentes
Quelle est la période de réalisation du projet?

Les résidences se déroulent de mars à mai 2023.

Combien de demandes seront acceptées?

Un projet sera accepté.

Comment puis-je connaître les définitions de certains termes utilisés?

N’hésitez pas à consulter le glossaire du Conseil

Demande

Comment présenter ma demande?

Consultez le site Internet de l’Association des libraires du Québec pour en savoir plus et déposer votre demande.

Évaluation

Comment sont évaluées les demandes?

L’ALQ, en concertation avec le Conseil des arts de Montréal et la librairie participante, procédera à l’évaluation des demandes soumises.

Quels sont les critères d’évaluation?
  • La ou les publication-s antérieure-s de l’écrivain-e
  • La qualité artistique et didactique du projet de médiation culturelle présenté ainsi que sa pertinence en fonction du thème proposé
  • L’apport à la communauté et à la librairie
  • La capacité de l’écrivain-e à mener à terme son projet
Quel est le délai de réponse?

Les candidat-es recevront une réponse au plus tard en décembre 2022.

Modalités de paiement

Comment la subvention de l’artiste sera-t-elle versée?

La subvention offerte par le Conseil sera versée par l’entremise de l’ALQ.

Obligations

Engagements

Le fait d’encaisser la subvention constitue pour l’écrivaine ou l’écrivain un engagement à réaliser les activités visées par ladite subvention et à respecter les conditions qui s’y rattachent et qui seront communiquées dès l’acceptation de la demande.

L’écrivaine ou l’écrivaine s’engage à :

  • réaliser son projet tel que prévu
  • aviser le plus rapidement possible de son incapacité à réaliser au cours de l’exercice prévu le projet pour lequel une subvention lui a été versée. Selon le cas, rembourser en partie ou en totalité le montant accordé pourrait lui être demandé
  • rédiger un bilan qui rendra compte du projet de médiation à la librairie (démarche et résultats), de la participation de l’équipe de la librairie hôte ainsi que de l’apport de la résidence dans la démarche personnelle du créateur ou de la créatrice. Le dépôt du bilan est prévu d’ici le mois d’août 2023. De même, les responsables du projet lui demanderont également de collaborer à leur processus d’évaluation de l’expérience
  • si applicable, inclure dans son rapport des photos, vidéos ou tout autre élément visuel pertinent libre de droits pouvant être utilisés à des fins promotionnelles ou d’archives  par le Conseil

Normes de visibilité et logos

Les artistes, organismes ou collectifs artistiques soutenus par le Conseil des arts de Montréal doivent en mentionner la contribution dans leurs divers outils de communication.

Besoin de plus de renseignements?
Katherine Fafard
Directrice générale — Association des libraires du Québec

514 526-3349 #21

kfafard@alq.qc.ca