Santiago Tamayo Soler, lauréat de la résidence Empreintes 2024

Date

21 mars 2024

Sujets

Lauréat-e / Diversité culturelle / Rayonnement

Type

Communiqués

Montréal, le 21 mars 2024 – Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et le Conseil des arts de Montréal (CAM) sont heureux de dévoiler le lauréat de la résidence Empreintes 2024 : Santiago Tamayo Soler. Cette résidence de huit semaines permet chaque année à une ou à un artiste en arts visuels issu de la diversité culturelle montréalaise de réaliser un projet de recherche-création en posant un regard unique et original sur la collection du Musée.

Depuis sa création en 2013, cette résidence a servi de tremplin à plusieurs artistes émergents : Karen Tam, Naghmeh Sharifi, Pansee Atta, Ari Bayuaji, Jobena Petonoquot, Leila Zelli, Nayla Dabaji, Ahreum Lee, Anahita Norouzi et Jinjoo Yang. Grâce à l’appui financier du Conseil des arts de Montréal, Santiago Tamayo Soler bénéficiera d’une bourse de 7 000 $ qui lui permettra d’effectuer des recherches au MBAM destinées à la production d’œuvres d’art.

Né à Bogota, en Colombie, Santiago Tamayo Soler est un artiste multidisciplinaire installé à Montréal, qui œuvre principalement dans les domaines de l’art numérique et de la performance. Son travail se concentre sur la création d’environnements virtuels offrant un point de vue critique sur l’histoire latino-américaine. À travers les lieux imaginaires qu’il conçoit se déploient des récits diasporiques et queers qui laissent entrevoir un avenir empreint de fantaisie radicale. Lauréat du prix Emerging Digital Artists Award de 2023, il a récemment présenté son travail à la galerie Bradley Ertaskiran (Montréal), à Trinity Square Video (Toronto) et au Centre culturel canadien (Paris).

Dans le cadre de sa résidence au MBAM, Santiago Tamayo Soler explorera l’aliénation et le renouveau identitaire vécus par les personnes nouvellement arrivées dans un pays étranger. En hommage à la diaspora colombienne du Canada, l’artiste approfondira sa réflexion sur la création d’environnements virtuels hybrides qui entremêlent des éléments provenant de géographies distinctes, dont certains issus de de paysage de la collection du MBAM.

« Félicitations à Santiago Tamayo Soler, un artiste dont la démarche novatrice s’inscrit dans la lignée des créations inspirantes que la résidence Empreintes a vues émerger. En mettant en lumière le talent et la pensée d’artistes de la diversité, nous continuons de créer des ponts entre les cultures et d’offrir des expériences uniques et enrichissantes aux Montréalaises et Montréalais. Cette initiative, fruit d’une collaboration précieuse avec le Musée des beaux-arts de Montréal, renforce le lien entre les artistes et la communauté », affirme Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal.

« Depuis 2013, la résidence Empreintes invite des artistes montréalais de tous les horizons à s’approprier les œuvres de la collection du Musée dans le cadre de leur pratique. Chaque année nous sommes éblouis par la pertinence et la profondeur de leurs créations, qui enrichissent nos perspectives sur les œuvres et notre monde. Ces rencontres uniques entre notre collection et leur univers singulier permettent de multiplier les reflets de notre identité collective », ajoute Mary-Dailey Desmarais, conservatrice en chef du MBAM.

Remerciements

Partenaire public : Conseil des arts de Montréal

– 30 –

 

Téléchargez les images haute résolution
Salle de presse : mbam.qc.ca/salle-de-presse

Renseignements :

Patricia Lachance
Michèle-Andrée Lanoue
Chargées des relations médias
Musée des beaux-arts de Montréal
presse@mbamtl.org

À propos du Conseil des arts de Montréal

Offrant différentes formes d’accompagnement, le Conseil des arts de Montréal repère, soutient et reconnaît l’innovation artistique et l’expression créative dans toute leur diversité pour faire rayonner les artistes et les organismes de création, de production et de diffusion montréalais. Jouant un rôle unique de catalyseur, il contribue depuis 1956 à faire de Montréal une métropole culturelle vibrante, reconnue ici et ailleurs pour sa vitalité artistique.

À propos du Musée des beaux-arts de Montréal

Fondé en 1860, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a été bâti par la générosité de multiples générations de Montréalais et de Montréalaises. Il a pour mission d’acquérir, de conserver, d’étudier, d’interpréter et de présenter des œuvres d’art significatives de tous les horizons et de toutes les époques, au bénéfice des membres de sa communauté et de ses publics, dans l’espoir que l’art transforme leur vie.

La collection du MBAM donne à découvrir le patrimoine québécois et canadien, l’art autochtone et l’art international, dans une perspective actuelle et novatrice. Elle rassemble près de 47 000 peintures, sculptures, œuvres d’art graphiques, photographies, installations multimédias et objets d’arts décoratifs, de l’Antiquité à nos jours. Ses expositions comme sa programmation culturelle offrent une vision renouvelée de l’histoire de l’art.

Lieu de vie et d’échange, le Musée, en tant que pionnier dans le domaine de l’art-thérapie, collabore avec les milieux communautaires, de l’éducation, de la santé et des technologies pour offrir à tous les publics une expérience de l’art enrichissante et transformatrice. Le MBAM continue ainsi d’aspirer, à travers ses projets, à un monde plus inclusif, plus accessible et plus juste.