chadia kikondjo : une résidence qui interroge la justice par le théâtre

Date

12 janvier 2023

Sujet

Lauréat-e

Type

Nouvelles

chadia kikondjo : une résidence qui interroge la justice par le théâtre

chadia kikondjo est la lauréate de la résidence Les voi·e·s·x théâtrales, espace-laboratoire pour auteur·trice·s dramatiques.

L’autrice propose la pièce de théâtre en deux actes  niggas en pontréal¹. Le premier est inspiré du procès de trois élèves accusés d’avoir organisé une fête secrète sur le thème du « blackface ». Le deuxième acte de la pièce,  Who’s to blame?: ACT II, prépare le public en lui fournissant les outils nécessaires pour bien comprendre la problématique. La pièce dévoile au public un contexte et un compte rendu direct du crime commis.

chadia kikondjo est une artiste multidisciplinaire originaire du Burundi, qui habite à Tiohtià:ke. Avant de s’installer sur cette terre algonquine pour poursuivre sa carrière artistique, elle arrivait d’un camp de réfugiés de Turkana, au Kenya. Elle a entre autres tenu un rôle dans From the Stars in the Sky to the Fish in the Sea (2022), de Gabe Maharjan.

En plus de jouer, chadia écrit du théâtre, fait de la mise en scène et chante. L’artiste a présenté sa première pièce, niggas in pontréal¹, au festival Fringe de Montréal (2022), portant tour à tour les chapeaux de la mise en scène, de la coproduction et de l’interprétation. Le spectacle a été en nomination pour trois prix Frankie : texte anglophone le plus prometteur, meilleure comédie anglophone et meilleure production anglophone (2022). chadia mise depuis sur la création et la collaboration avec des artistes pour trouver l’essence du « théâtre canadien ». L’artiste s’efforce de créer et de soutenir des œuvres qui suscitent les discussions et remettent en question les normes sociétales.

À propos de la Résidence

Le programme s’adresse aux autrices et auteurs de théâtre professionnel·les·s autochtones (Premières nations, Métis et Inuit) ou  issu·e·s d’une communauté culturelle ou immigrant·e de 1ère ou de 2e génération. La candidate recevra une subvention de 13 000 $ du Conseil des arts de Montréal pour réaliser son projet d’écriture théâtrale qui culminera par une représentation devant public.

Grâce à l’implication de nos partenaires, l’autrice profitera d’un parrainage dramaturgique du Playwrights’ Workshop Montréal, ainsi qu’un mentorat de LA SERRE-arts vivants qui offrira également une diffusion du projet en format laboratoire.