7 février 2020

Le Conseil des arts de Montréal salue L. Jacques Ménard

Communiqué  de presse

 

Montréal, le 6 février 2020 – C’est avec beaucoup de tristesse que le Conseil des arts de Montréal apprenait le décès de L. Jacques Ménard, homme d’affaires, philanthrope et citoyen engagé. Véritable géant au sein de la communauté, il était un allié du milieu des arts et de la culture dont le départ secoue bon nombre de personnes. Sa générosité, son dévouement et sa force de persuasion ont fait de lui un grand mécène qui a marqué le Québec par son implication sociale et professionnelle.

« Jacques Ménard était un véritable visionnaire », indique Jan-Fryderyk Pleszczynski, président du Conseil des arts de Montréal. « Il n’attendait pas que les choses se fassent, il y travaillait sans relâche et avec un optimisme contagieux. Pour lui, la mesure de la réussite ne se limitait pas aux sphères professionnelle et financière.  Il s’impliquait activement afin de contribuer à changer le monde positivement faisant de lui un mentor et un modèle pour beaucoup d’entre nous. Au nom du Conseil des arts de Montréal et en mon nom personnel, je souhaite transmettre nos plus sincères condoléances à sa famille, tout particulièrement à Marie-Josée, Valérie et Simon, de même qu’à ses proches et à ses amis. L. Jacques Ménard avait un don incontestable pour rassembler tous les milieux autour d’une cause commune, et l’héritage qu’il laisse à notre ville est réellement considérable » ajoute M. Pleszczynski.

Originaire de Chicoutimi, la carrière de L. Jacques Ménard a débuté au début des années 70 comme banquier d’affaires chez Burns Fry, puis à la Banque de Montréal dont il deviendra le président. Accumulant les responsabilités, il fut notamment président du conseil de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, président et cofondateur d’Oxfam Québec, président du conseil d’Hydro-Québec, mais aussi président du conseil des Expos de Montréal et chancelier de l’Université Concordia. Il s’est aussi impliqué activement auprès de Centraide et de l’hôpital Sainte-Justine, de même qu’en matière de persévérance scolaire. L. Jacques Ménard est par ailleurs à l’origine des mouvements Je vois Mtl et Je fais Mtl qui virent le jour afin de travailler au développement de Montréal qu’il considérait comme une métropole d’avenir.

L. Jacques Ménard était aussi un passionné de culture. Ce grand Montréalais s’est investi de manière exemplaire pour le développement et le rayonnement de nombreuses organisations, dont les Grands Ballets Canadiens et de l’Orchestre symphonique de Montréal. Il restera une source d’inspiration pour les générations futures de philanthropes et de citoyens engagés.

 

À propos du Conseil des arts de Montréal
Partenaire dynamique de la création artistique professionnelle montréalaise, le Conseil des arts de Montréal repère, accompagne, soutient et reconnaît l'excellence dans la création, la production et la diffusion artistiques. Il encourage l’ouverture, la découverte et l’audace au cœur du paysage artistique montréalais par ses actions structurantes. Depuis 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue au développement de « Montréal, métropole culturelle ».

 

- 30 -