16 novembre 2018

Envol, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse est remis à… France Geoffroy!


France Geoffroy, lauréate et Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal lors des Prix de la danse de Montréal 2018. Photo : Maxime Côté


Hier soir se tenait les Prix de la danse de Montréal et le Conseil y remettait Envol, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse. Bravo à la lauréate France Geoffroy qui s’est mérité le prix en plus d’une ovation du public!

Envol, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse, assorti d’un montant de 10 000 $, a été décerné par un jury indépendant à France Geoffroy en reconnaissance de sa contribution inestimable, depuis plus de 20 ans, à l’essor de la danse intégrée à Montréal dont elle est la pionnière. Les membres du jury ont voulu également souligner l’énergie indéfectible qu’elle a déployée pour développer la danse intégrée et la partager avec un nombre impressionnant de personnes de tous âges, handicapées ou non, par une panoplie de moyens. Le prix a été remis à France Geoffroy par Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal.

Pionnière de la danse intégrée au Québec, France Geoffroy danse en fauteuil roulant depuis plus de 20 ans et milite avec ardeur pour l’épanouissement artistique des personnes handicapées. Elle a cofondé en 2000 Corpuscule Danse, compagnie dont elle assure la direction générale et artistique. Elle enseigne et crée des spectacles avec des enfants, des adolescents et des adultes, et intervient également comme interprète, consultante et conférencière. Depuis ces débuts en 1994, France Geoffroy mène une carrière riche et éclectique. Elle a dansé entre autres pour les chorégraphes Johanne Madore, Estelle Clareton, John Ottmann, Benoit Lachambre, Hélène Langevin et Chantal Lamirande, entre autres. Sa démarche artistique est centrée sur l’esthétique et les possibilités de mouvance du corps atypique, en utilisant les contraintes physiques comme donnée de départ, mais sans s’y arrêter. C’est pourquoi danser et faire danser demeure sa priorité. Elle a beaucoup fait pour démontrer qu’une danseuse en fauteuil roulant est avant tout… une danseuse.
 


 

« C’est avec joie et émotion que je reçois le prix Envol du Conseil des Arts de Montréal. Merci à toi Nathalie Maillé et à ton équipe.

Depuis environ deux ans, j’entends très souvent dans le discours ambiant les mots inclusion, diversité, mieux vivre ensemble aussi bien dans les sphères : politique, artistique, culturelle et même dans l’intime avec la révolution actuelle sur l’identité sexuelle entre autres des trans. Chacun revendique son droit de vivre librement sa nature profonde.

Changer les mœurs d’une société prend des décennies. Ça commence par une main tendue, par des actions de sensibilisation, de formation, par des programmes de subventions qui embrassent la diversité des approches et des individus, et aussi avec des diffuseurs qui programment d’autres réalités. Cette main tendue m’a souvent été offerte dans mon parcours, aussi  je tiens à souligner le support indéfectible de 3 femmes : Valérie Dean, Sophie Michaud et Dena Davida qui ont cru à la légitimité de ma démarche il y a 25 ans. Elles ont allumé le feu, et c’est à mon tour de faire briller ce feu en mettant en scène d’autres artistes en situation de handicap, comme je vais le faire du 8 au 11 mai prochain à l’Agora de la danse.

Merci la vie, l’inclusion est désormais au cœur des préoccupations ici et maintenant. »

- France Geoffroy, lauréate du Prix Envol, Conseil des Arts de Montréal 2018