13 juin 2018

Visitez l’exposition La Mémoire et l’Oubli de l’artiste photographe Adriana Garcia-Cruz

Du 7 juin au 31 juillet à la Maison du Conseil des arts de Montréal

La Mémoire et l’Oubli, projet ayant reçu la Bourse Vivacité du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2017 (en partenariat avec le Conseil des arts de Montréal), constitue une compilation de 30 photographies d’objets individuels précieusement conservés par des immigrants de diverses origines.

Véritables témoins d’un passé déjà perdu, ces objets représentent le lien avec les racines autant qu’ils deviennent des éléments symboliques de transition vers un nouveau projet de vie dans le pays d’accueil. À travers le voyage, l’objet devient porteur d’une histoire singulière mais aussi collective qui vient s’ancrer dans un nouveau territoire. L’histoire des différents pays vient ainsi s’entremêler à celle du Canada, laissant la marque des migrations humaines. Les photographies ont été réalisées en lumière naturelle, avec une profondeur de champ réduite dans l’objectif de mettre l’accent sur le caractère flou et fragmenté de la mémoire.


Adriana Garcia-Cruz Photo : Alex Paillon

Adriana Garcia-Cruz est une artiste photographe d’origine colombienne qui s’est établie au Canada il y a 12 ans et à Montréal depuis 7 ans. Ayant acquis une formation en design graphique et photographique, elle a développé son propre style en faisant de l’individu le principal sujet de son travail et ceci, à travers l’utilisation de la photographie de nature morte. Les objets représentent pour elle un moyen d´exploration des êtres humains et des relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres. L’artiste s’intéresse aux dilemmes personnels et à la mémoire individuelle qui sont la matière première d’une construction sociale complexe. Elle travaille sur le sentiment d’appartenance, sur l’identité dans un monde transnational et global et sur la migration. Son travail a été publié et exposé dans plusieurs magazines et espaces publics en Colombie et au Canada.