26 février 2014

ANNE BERNARD-LENOIR SÉLECTIONNÉE POUR UNE RÉSIDENCE DE CRÉATION DANS LE QUARTIER HOCHELAGA-MAISONNEUVE

Montréal, le 25 février 2014 – Le Conseil des arts de Montréal se joint au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), par l’intermédiaire de son programme Une école montréalaise pour tous, pour annoncer que l’auteure jeunesse Anne Bernard-Lenoir a été sélectionnée pour la résidence Écrivains jeunesse en résidence à l’école qui se déroulera au cours des prochains mois à l’école Saint-Clément du quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Cette résidence de quatre mois est une occasion d’échanges unique et privilégiée pour les écrivains d’entrer en contact avec leur public. Elle s’accompagne aussi d’un projet de médiation culturelle qui se déroule cette fois sous le thème « L’école d’hier, d’aujourd’hui et de demain » avec des élèves de troisième et quatrième année du primaire. Le projet proposé par Anne Bernard-Lenoir : Les explor’auteurs de Saint-Clément propose une incursion dans l’histoire de l’école et du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Les élèves sont donc invités à agir comme chercheurs en explorant l’école d’hier et d’aujourd’hui tout en prospectant les enjeux de l’avenir.

Anne Bernard-Lenoir
Née en France, Anne Bernard-Lenoir vit au Québec depuis 1989. Diplômée en géographie et en études urbaines, ses fictions historiques, ses romans policiers et d’aventure s’inspirent de ses parcours géographiques, des sciences et de l’Histoire. Signant les enquêtes des Pensionnaires de La Patoche (éd. Québec Amérique), enigmae.com (éd. La courte échelle), Pacific Express (éd. La courte échelle) et Les aventures de Laura Berger (éd. Hurtubise), Anne a plus d’une série dans son sac. Finaliste des Prix du Gouverneur général 2011, Hubert-Reeves 2011, Hackmatack 2013 et Tamarac 2013, elle a participé à de nombreux salons et festivals et animé plus d’une centaine de présentations dans les écoles, les bibliothèques scolaires ou municipales du Québec et du Canada, dans le cadre du programme Culture à l’école ou de tournées.

La résidence est assortie d’une bourse de 10 000 $, le Conseil des arts de Montréal et le MELS participant chacun à la hauteur de 5 000 $.

Lors de la toute première résidence de ce genre, en 2013, c’est l’écrivain jeunesse Diego Herrera, mieux connu sous le pseudonyme de Yayo, qui a réalisé avec succès le projet « Les géants d’Hochelaga » de concert avec les élèves de l’école Maisonneuve.