December 5 2017

Bourses Mécènes investis pour les arts: 16 500 $ remis aux artistes de la relève

Les Mécènes investis pour les arts / 5e édition : 16 500 $ remis aux artistes de la relève Gunes-Hélène Isitan, Claudia Chan Tak et l’Orchestre symphonique de l’Agora.

Montréal, le 4 décembre 2017 – Les Mécènes investis pour les arts dévoilaient aujourd’hui à 18h, au centre d'art multidisciplinaire Le Livart, les 3 lauréats des bourses 2017. L’Orchestre symphonique de l’Agora (musique) reçoit 7500 $, l’artiste chercheur en art biologique, Gunes-Hélène Isitan, reçoit 5000 $ et l’artiste Claudia Chan Tak (arts visuels et danse contemporaine ) reçoit 4000$.

Pour la cinquième année consécutive, Les Mécènes investis pour les arts, qui regroupent près d’une cinquantaine d'hommes et de femmes d'affaires de Montréal, soutiennent financièrement l’essor et le rayonnement de la créativité montréalaise. Les mécènes versent chacun un don personnel de 500 $ afin de constituer des bourses destinées aux créateurs montréalais innovants. Cette année, le Conseil des arts de Montréal a reçu et analysé 45 projets artistiques, avant le choix final des mécènes, afin de garantir la dimension professionnelle et artistique des propositions.

« Nos investissements permettent aux artistes émergents de réaliser leurs projets et c’est un privilège d’être à leur côté alors qu’ils commencent à faire leur marque dans le milieu. Après 5 années d’activité, notre groupe a soutenu financièrement 17 projets artistiques et a accompagné les artistes par des conseils et une relation qui va bien au-delà d’un simple chèque » s’enthousiasment Sébastien Barangé (vice-président, CGI) et Maxime Codère (vice-président, KPMG), cofondateurs des Mécènes investis pour les arts.

« Au Conseil des arts de Montréal, le développement de la culture philanthropique est l’une de nos priorités. L’art joue un rôle déterminant dans le quotidien des Montréalais et nous restons à l’affût des meilleures façons d’aider la relève et de stimuler la créativité.  En participant au développement des relations arts-affaires, le Conseil crée des ponts entre le milieu des affaires et les créateurs montréalais et, la vitalité des Mécènes investis pour les arts soutient sans aucun doute la relève artistique montréalaise » précise Julien Valmary, directeur du soutien et des initiatives stratégiques.

À propos du Conseil des arts de Montréal
Partenaire dynamique de la création artistique professionnelle montréalaise, le Conseil des arts de Montréal repère, accompagne, soutient et reconnaît l'excellence dans la création, la production et la diffusion artistiques. Il encourage l’ouverture, la découverte et l’audace au cœur du paysage artistique montréalais par ses actions. Depuis 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue par ses actions structurantes au développement de « Montréal, métropole culturelle ».

À propos des Mécènes investis pour les arts
Créée en 2013, par Sébastien Barangé et Maxime Codère, l’initiative Mécènes investis pour les arts rassemble une cinquantaine d’hommes et de femmes de la communauté d’affaires de Montréal qui ont pour but de développer une action philanthropique en soutenant financièrement la créativité montréalaise, son essor et son rayonnement. Les mécènes versent chacun un don privé de 500 $ pour constituer les bourses remises annuellement.

- 30 -

Source :
Conseil des arts de Montréal

Tania Orméjuste
Directrice des communications et initiatives territoriales
(514) 280-3991
tormejuste.p@ville.montreal.qc.ca

Renseignements
Conseil des arts de Montréal

Raphaëlle Catteau
Chargée de projets -communication et relations presse
Téléphone : (514) 802-8862
raphaelle.catteau@ville.montreal.qc.ca

Mécènes investis pour les arts
Sébastien Barangé
Cofondateur
(514) 953-6491
sebastien.barange@cgi.com


Les lauréats des bourses 2017 des Mécènes investis pour les arts

 

Crédit Photo : Brent Calis Photography

L'Orchestre symphonique de l'Agora:

L'Orchestre symphonique de l'Agora utilise la musique classique comme vecteur de changement social et accompagne de jeunes musiciens classiques dans le début de leur carrière, en leur offrant des opportunités uniques de développement professionnel. Des concerts de musique classique s’organisent toute l’année en partenariat avec des organismes communautaires de la région de Montréal. Les jeunes musiciens mettent leur art au profit de la société et se développent comme musiciens, grâce à l'exploration dans le répertoire et la forme des concerts. Ils grandissent aussi comme citoyens et entrepreneurs

Projet : Concert Da Ponte bien culoté

Originaire d’une famille juive et convertie au catholicisme pour être ordonné prêtre, ami de Casanova, gérant de bordels, nommé poète impérial à la cour de Joseph II à Vienne et succédant au grand Metastasio, commerçant de tabac et professeur de littérature italienne au Columbia College de New York : Lorenzo da Ponte est avant tout connu comme le grand librettiste italien de Mozart. Leur collaboration a donné naissance aux grands chefs d’oeuvres que sont Les noces de Figaro, Don Giovanni et Cosi fan tutte.

L'OSA produira le concert Da Ponte bien culoté le 3 février 2018, en collaboration avec l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal. Dans l'ambiance festive du Théâtre Corona, sa vie surréaliste se racontera à travers des airs qu'il a écrits pour Mozart, sur un concept de Nicolas Ellis et Isabeau Proulx-Lemire, avec une mise en scène de ce dernier.

Le public écoutera les opéras de Mozart comme à l'époque de Da Ponte en mangeant, buvant, parlant et s'amusant! Le concert sera au profit du projet de Carrefour musical, du Centre de pédiatrie sociale de Laval.

Source :
https://osagora.ca/



Crédit Photo : Benoit Quintin

Gunes-Hélène Isitan (chercheure en art biologique)

Gunes-Hélène Isitan détient un diplôme de 2e cycle en Pratiques artistiques actuelles de l’Université de Sherbrooke, et a étudié au BAC en photographie et intermédias à l’Université Concordia. Ses œuvres, créées en laboratoire à l’aide de procédés empruntés à la microbiologie, explorent les réalités d’une humanité incarnée, perméable, et multi espèces. Elle a exposé au Canada, aux États-Unis, en Grèce, en Allemagne et en Corée. Ses œuvres sont primées dans plusieurs festivals et publiées dans bon nombre de livres et magazines internationaux. Boursière du CALQ et du CAM, Günes-Hélène Isitan est représentée par la Galerie uNo à Québec et le SciArt Center à New York.

Projet : Spill your Guts

Chacun de nous se perçoit en tant qu’individu singulier, un groupe de cellules dans un seul corps, avec un seul génome, et conduit par un unique cerveau. Pourtant, nous sommes transformés par des milliards de microorganismes situés à l’intérieur de nous, appelés microbiote. Ces derniers, vitaux pour notre métabolisme, influencent aussi une partie insoupçonnée du soi : notre personnalité. Chacun de nous est plus qu’Homo sapiens : nous sommes un individu collectif.

Spill your Guts sera un projet interdisciplinaire art-science, utilisant les technologies de pointe en génomique et en microbiologie pour sa création. L’artiste cherche à rendre perceptibles les relations complexes au sein de chaque humain, en dégageant les schémas rythmés de leur ADN. Cette recherche artistique et philosophique sera présentée sous forme de « symphonies » singulières, utilisant les résultats de l’électrophorèse sur gel de chaque participant comme carte perforée pour une boîte à musique.

Source : 
www.gunesisitan.com/about



Crédit Photo : Julie Artacho

Claudia Chan Tak (Arts visuels et danse contemporaine)

Claudia Chan Tak est une artiste pluridisciplinaire formée en arts visuels et en danse contemporaine. Diplômée de l’Université Concordia, elle reçoit ensuite la bourse d’excellence William Douglas pour son baccalauréat en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal. En 2017, son mémoire-création questionne les liens entre film documentaire et danse contemporaine. Le solo autobiographique qui en résulte, Moi, petite Malgache-Chinoise a été présenté au MAI (Montréal, arts interculturels) en décembre 2016. Ses autres créations ont été vues sur plusieurs scènes telles (Tangente, OFFTA, Zone Homa, Phénomena, Short&Sweet, La Petite scène, Edgy Women et Toxique Trottoir). Son premier court-métrage La Buvette des carnivores reçoit le prix de la Cinémathèque québécoise pour la meilleure réalisation lors du Festival Quartiers Danses en 2015 et Norma, réalisé en 2016, est sélectionné au Festival International de Films sur l’Art. Depuis 2013, elle filme des projets chorégraphiques et réalise sa première exposition solo : Hydra, présentée au Festival TransAmériques en 2016.

Projet : Bienvenue chez moi petite Malgache-Chinoise

Bienvenue chez moi petite Malgache-Chinoise est une installation multidisciplinaire alliant danse contemporaine, film documentaire, mapping vidéo, musique expérimentale et arts visuels.
En janvier 2018, l’artiste proposera une installation multidisciplinaire dans le nouvel Édifice Wilder. Pendant 14 jours, Chan Tak et ses collaborateurs prendront possession de l'Espace Vert de Tangente afin de créer un lieu unique et immersif dans lequel le spectateur pourra entrer et circuler à l'intérieur même de l'œuvre originale transformée et déployée dans une nouvelle version immersive et performative.

Source 
http://claudiachantak.com/moi/