Parcours

Parcours est un partenariat du Conseil des arts de Montréal (le Conseil) avec des organismes artistiques du milieu et des programmes de formation en gestion d’organismes culturels et en gestion philanthropique. Le Conseil mise sur la professionnalisation de la relève des gestionnaires en philanthropie au sein du milieu culturel.

Parcours

Introduction

À qui s’adresse ce programme?

Aux organismes artistiques professionnels soutenus par un programme du Conseil et qui respectent les critères établis, sélectionnés par le Conseil et ayant signé une entente de partenariat dans le cadre de ce programme.

Quels sont les objectifs?

Suite à la publication de l’étude Repenser la philanthropie culturelle à Montréal : les relations et la communauté en 2020, le Conseil met en place le programme Parcours pour répondre à l’une des cinq recommandations phare de ce rapport : former la relève des professionnels du milieu artistique à la philanthropie pour assurer son développement et l’intégration d’une culture philanthropique au sein des organismes.

Réalisé en partenariat avec la Caisse Desjardins de la Culture, HEC Montréal et la Faculté d’Éducation Permanente de l’Université de Montréal, le programme Parcours vise à : 

  • créer des conditions gagnantes visant le développement professionnel dans le but d’investir dans la relève des gestionnaires philanthropiques au sein du milieu culturel
  • offrir une première expérience de travail professionnel aux étudiant-e-s en gestion d’organismes culturels et gestion philanthropique dans un environnement où de bonnes pratiques de développement philanthropique sont déjà mises en place
  • permettre aux étudiant-e-s d’expérimenter une diversité de pratiques et champ d’action en philanthropie lors de leur mandat auprès de l’organisme hôte

Soutien

Quelle est l’aide accordée?

La subvention couvre un salaire de 20 $ de l’heure et les frais d’accueil de l’étudiant-e, et devra être utilisée selon le nombre total d’heures de stage accordé par le Conseil.

Accompagnement de la ou du stagiaire et de l’organisme :

Un budget additionnel de 1500$ est réservé pour l’accompagnement de l’étudiant-e et de l’organisme lors du mandat.

Ce montant doit être utilisé pour combler des besoins spécifiques en accompagnement en lien avec le mandat de l’étudiant-e, par exemple :

  • formations
  • participation à des conférences
  • achat de livres ou documents à propos de la philanthropie
  • accès à des banques d’informations en collecte de fonds
  • remboursement des heures d’accompagnement d‘un-e consultant-e en lien avec les objectifs du stage
  • invitation d’un-e expert-e en philanthropie pour faire une présentation sur la culture philanthropique à l’équipe ou au conseil d’administration de l’organisme
Quelle est la durée du mandat?

L’organisme hôte définit la durée du mandat et le nombre d’heures par semaine qui sera proposé à l’étudiant-e. L’organisme devra déterminer cela selon sa capacité d’encadrer l’étudiant-e et le type de mandat qui sera proposé.

Dans tous les cas, le mandat devrait être entre 200 à 826 heures à raison de 24 heures par semaine au minimum pour que l’étudiant-e puisse être admissible aux crédits universitaires et que ce soit d’une durée raisonnable pour le parcours universitaire.

Comment s’effectue le jumelage entre stagiaire et milieu de stage? Est-ce que les étudiant-e-s reçoivent un accompagnement pendant le stage?

Le jumelage entre les organismes hôtes et les étudiant-e-s fait durant la session d’automne en collaboration avec les universités partenaires. Les différents intervenants du programme ont chacun un rôle d’accompagnement :

  • gestionnaire du programme : chargée de projet arts-philanthropie au Conseil
  • organisme hôte : organisme où le stage aura lieu
  • superviseur-e de la ou du stagiaire : personne affiliée à l’organisme hôte qui accompagnera la ou le stagiaire au sein de l’organisme
  • directeur ou directrice de stage : chargé-e de cours ou professeur-e agrégé-e de l’université partenaire qui contribuera à la sélection des stagiaires et des organismes participant au programme; supervisera le volet pédagogique du stage avec l’étudiant-e
Qui finance ce programme?

Le Conseil des arts de Montréal, la Caisse Desjardins de la Culture, HEC Montréal et l’Université de Montréal s’associent afin d’offrir une première expérience de travail professionnel aux étudiant-e-s en gestion d’organismes culturels et gestion philanthropique dans un environnement professionnel où de bonnes pratiques de développement philanthropique sont déjà mises en place. 

Admissibilité

Quels sont les mandats admissibles?
  • Recherche
  • Création/production
  • Diffusion spécialisée ou pluridisciplinaire
  • Édition de périodique culturel
  • Réalisation d’événement ou de festival
  • Musée
  • Association, regroupement ou organisme de services

Les organismes hôtes pour Parcours, doivent avoir :

  • du personnel désigné pour la gestion de la stratégie philanthropique
  • un-e superviseur-e de l’étudiant-e employé-e de l’organisme depuis au moins un an
  • une structure permettant de réaliser des activités en collecte de fonds
  • une variété d’activités dans leur stratégie philanthropique
Quels sont les projets étudiants admissibles?

Les projets étudiants doivent être des mandats en philanthropie qui leur permettront d’acquérir une expérience de travail professionnelle en philanthropie dans le milieu des arts, en respectant les objectifs du programme.

Les organismes hôtes sont tenus de proposer un mandat aux étudiant-e-s qui touche une diversité de pratiques et champs d’action en philanthropie. Le Conseil et ses partenaires se donnent le droit de demander des modifications ou adaptations dans la description des tâches ou la durée du mandat pour mieux répondre aux objectifs du programme.

Quels sont les projets étudiants inadmissibles?
  • Les projets voués principalement à un mandat de consultation ou veille stratégique
  • Les projets n’ayant pas pour objectif la participation d’un-e étudiant-e à la culture et aux activités philanthropiques de l’organisme
  • Se concentrant à seulement un seul champ d’action philanthropique de l’organisme

Comment puis-je connaître les définitions de certains termes utilisés?

N’hésitez pas à consulter le glossaire du Conseil

Accessibilité

Est-il possible pour certains groupes de populations précis de recevoir du soutien financier pour présenter une demande (frais d’accès)?

Oui. Les frais d’accès représentent les coûts que doivent défrayer certaines populations, particulièrement les personnes S/sourdes et en situation de handicap, pour bénéficier, au même titre que d’autres, des services et des programmes offerts par une institution pour la recherche, la création, la production ou la diffusion de leur art. Le remboursement d’une partie de ces coûts par le Conseil des arts de Montréal peut compenser en partie ce désavantage.                              

Le Fonds de soutien aux frais d’accès est une mesure d’aide financière complémentaire aux autres programmes du Conseil. La date limite pour le dépôt d’une demande de soutien aux frais d’accès est la même que celle du programme pour lequel une demande est soumise.

Pour un-e artiste, un collectif ou un organisme qui a obtenu une aide financière du Conseil pour la réalisation d’un projet, il est également possible de déposer une demande de soutien aux frais d’accès jusqu’à un maximum de trois mois après la date d’émission des réponses liées au projet soutenu, sous réserve que ce projet ne soit pas terminé avant la date limite d’émission des réponses du soutien aux frais d’accès.

Le Fonds de soutien se déploie en trois volets :

  • Volet 1 – Soutien financier en vue du dépôt d’une demande de subvention ou du dépôt d’une candidature à l’une des initiatives du Conseil
  • Volet 2 – Soutien financier aux frais d’accès pour un projet soutenu par le Conseil
  • Volet 3 – Soutien financier pour les organismes diffuseurs aux frais d’accès pour l’accueil de publics dans le cadre d’un projet soutenu par le Conseil

Pour plus de détails, veuillez consulter ces informations supplémentaires sur le Fonds de soutien.

Demande

Le Conseil se chargera d’approcher des organismes artistiques professionnels qui répondent aux critères énoncés plus haut. Des ententes de partenariat seront créées avec les organismes sélectionnés. L’objectif est de créer un bassin d’organismes qui sont prêts à accueillir annuellement un-e étudiant-e pour un mandat en philanthropie dans le cadre de son parcours universitaire.

Processus de gestion suite à la signature de l’entente :

  • l’organisme hôte devra soumettre pour approbation du Conseil et des partenaires du programme l’offre du mandat de stage dans un gabarit fourni par le Conseil et déterminer le ou la superviseur-e de l’étudiant-e
  • l’offre du mandat de stage est soit approuvée en entier, approuvée avec certaines conditions de modifications ou refusée
  • un appel à candidatures lors de la session d’automne géré par le Conseil et ses partenaires universitaires a lieu lors de la session d’automne auprès d’étudiant-e-s ciblé-e-s
  • les directeurs ou directrices de stage effectuent une première évaluation des candidatures et les proposent aux organismes hôtes qui décident des candidatures à passer en entrevue
  • après la période d’entrevues, le placement des étudiant-e-s est confirmé en début décembre
  • l’organisme hôte est invité à organiser une séance d’accueil avec l’étudiant-e
  • les stages débutent en janvier selon l’horaire établi par l’organisme hôte

Évaluation

Le Conseil se chargera d’approcher des organismes artistiques professionnels qui répondent aux critères énoncés plus haut.

L’approbation du mandat est faite en collaboration avec les partenaires du programme. Le Conseil et ses partenaires se donnent le droit de demander des modifications ou adaptations dans la description des tâches ou de la durée du mandat pour mieux répondre aux objectifs du programme énoncés plus haut.

Modalités de paiement

Comment la subvention sera-t-elle versée?

La subvention est versée en un seul versement par dépôt direct après la signature de l’entente, l’approbation du mandat de l’étudiant-e et la confirmation d’un placement suite à la période d’entrevue.

Obligations

Engagements

Le fait d’encaisser la subvention constitue pour l’organisme un engagement à réaliser les activités visées par ladite subvention et à respecter les conditions qui s’y rattachent et qui seront communiquées dès l’acceptation de la demande.

 L’organisme s’engage à :

  • réaliser le projet comme prévu
  • aviser le plus rapidement possible de son incapacité à réaliser, au cours de l’exercice prévu, le projet pour lequel une subvention a été versée. Dans ce cas, un remboursement du montant accordé, partiel ou en totalité, pourrait être demandé
  • si exigé, remettre les rapports ou les bilans d’activités et financiers aux fréquences requises
  • si applicable, inclure dans son rapport des photos, vidéos ou tout autre élément visuel pertinent libre de droits pouvant être utilisés à des fins promotionnelles pour le Conseil
  • respecter toutes autres obligations qui seront détaillées dans l’entente

Normes de visibilité et logos

Les artistes, organismes ou collectifs artistiques soutenus par le Conseil des arts de Montréal doivent en mentionner la contribution dans leurs divers outils de communication.

Besoin de plus de renseignements?
Talar Agopian
Talar Agopian
Chargée de projets - arts et philanthropie

514 280-3857

talar.agopian@montreal.ca